Aborder les thèmes de l’avenir dès aujourd’hui!

En Suisse, la situation pour les médecins de famille et de l’enfance est de plus en plus difficile. Les mauvaises décisions politiques, les diminution de salaire et la lourde charge de travail associées à cette profession ont nui à l’image du métier. Au lieu de choisir la médecine de famille, nombreux sont les jeunes médecins qui optent désormais pour une carrière de spécialiste, avec les meilleures conditions de travail et la rémunération plus élevée qu’elle implique. Dans le même temps, les médecins de famille et de l’enfance actuels font face à une vague de départs à la retraite et la relève, toujours plus rare, préfère se tourner vers d’autres modèles de travail et les cabinets de groupe. Il faut donc nous attendre prochainement à une pénurie de médecins de famille et de l’enfance.

La médecine de famille joue pourtant un rôle majeur dans le système de santé publique. Dans 90 % des cas, le médecin de famille ou de l’enfance est à même de soigner son patient sans le diriger vers un spécialiste ni le faire hospitaliser. Malgré cela, la médecine de famille ne représente que 7 % de la totalité des coûts de santé. Une médecine de famille et de l’enfance forte, qui assume une fonction de « gatekeeper », contribue à maîtriser et réduire les coûts de la santé. Mais pour cela, les médecins de famille et de l’enfance doivent être correctement formés, aujourd’hui et demain. C’est précisément sur ces points que l’association des médecins de famille et de l’enfance Suisse souhaite intervenir avec ses thèmes stratégiques.

Points forts de la politique corporative:

  • assurer l'interaction entre la médecine de famille et les principaux décisionnaires politiques
  • assurer une formation pré- et postgraduée de grande qualité aux futurs médecins de famille
  • instaurer un système tarifaire favorable pour que les médecins de famille et de l'enfance soient rétribués à leur juste valeur
  • aider les cabinets à disposer d'une infrastructure appropriée dans la perspective de la numérisation croissante
  • établir la recherche en soins dans le domaine de la médecine de famille
  • mettre en place des projets de qualité dans la médecine de famille
  • mettre en place un «contrôle de la compatibilité avec les médecins de famille» pour tous les changements dans le système de santé suisse
  • développer de nouveaux modèles d'avenir en termes d'Interprofessionnalité ainsi que de nouveaux modèles de formation professionnelle et de temps de travail
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print